Le virus de la psychanalyse

Ce blog, créé durant le COVID d’où son nom, est né du désir de faire circuler quelque chose de la rencontre, malgré l’impossibilité de se rencontrer en présence, pas sans la psychanalyse. Artistes et psychanalystes en sont les principaux acteurs. Il est ouvert à chacun des membres de l’ASREEP-NLS, même s’il

Contact :

Le masque

Par Alexandra Clerc | 30 de mars, 2020

Je n’ai jamais aimé les masques, même les masques de Carnaval, sûrement parce qu’ils me coupent de l’autre, de mon rapport à l’autre. Ils sont des images figées d’un personnage souvent grotesque ou effrayant, censées faire rire, apeurer, éloigner, attirer, créer la surprise ou figurer la mort, qu’on retrouve dans presque toutes les traditions ou…

À chacun sa pandémie

Par François Ansermet | 27 de mars, 2020

On savait que les épidémies existaient. Elles étaient peut-être restées confinées dans nosmémoires. On connaissait la peste, le choléra, la tuberculose, le typhus, la rougeole, lapolio, le SIDA, EBOLA, le SRAS aussi, dû à un autre coronavirus appelé SRAS-CoV,devenu épidémique en 2003 et touchant principalement l’Asie. Mais le COVID19surgit comme une pandémie qui nous plonge…

Entre Charybde et Scylla

Par Violaine Clément | 27 de mars, 2020

10ème jour de confinement, partie 1 « Mourir de honte » est le signifiant par lequel Lacan entamait sa dernière leçon du Séminaire L’envers de la psychanalyse : « Il faut le dire, mourir de honte est un effet rarement obtenu ». JAM, L’orientation lacanienne III, 4, 5 juin 20021   La honte2 m’envahit, cette…

BLOG