ASREEP-NLS Genève, mercredi 8 novembre 2017, à 19h

Le 8 novembre, nous allons aborder le problème de la perplexité et de l’expérience énigmatique comme moment inaugural dans la psychose. Une question guidera la soirée de travail: pouvons-nous trouver ce point de départ dans les psychoses ordinaires?

Notre point de départ sera:

« Il s’agit en fait d’un effet du signifiant, pour autant que son degré de certitude (degré deuxième: signification de signification) prend un poids proportionnel au vide énigmatique qui se présente d’abord à la place de la signification elle-même. »

Lacan, J., Écrits, D’une question préliminaire à tout traitement possible de la psychose; Page 538

Vignette clinique : Les mots d’un enfant.

Textes de référence:

  • Lacan, J , Écrits: D’une question préliminaire à tout traitement possible de la psychoses, p. 538.
  • Lacan J., Séminaire III, La psicosis, chapitre XIV  p.207-220.
  • Miller, J-A., Conciliabule d’Angers: de la surprise à l’énigme p. 17-26.
  • Laurent,E., Revue de la cause Freudienne 23: Trois énigmes: le sens, la signification, la jouissance, p. 43-49.

 

Le lieu : rue Beauregard 1, 1204 Genève

le code d’entrée sera communiqué par é-mail au participant.

S’annoncer auprès de: