LECTURES

Une sexualité sans centre

Une sexualité sans centre

Freud considérait qu’il y avait eu trois grandes révolutions qui ont progressivement fait perdre à l’homme sa centralité. La première est la révolution copernicienne, et c’est celle qui nous intéresse pour notre argument. Avec grande prudence, Copernic a soutenu que...

lire plus

ÉVÉNEMENTS

Journée : « Travailler le sinthome »

Journée : « Travailler le sinthome »

La psychanalyse, dans l’orientation que lui a donnée, en lisant Freud dans sa langue, Jacques Lacan, et après lui, Jacques-Alain Miller, met au cœur de sa pratique le style singulier de chaque parlêtre, à savoir son rapport à son symptôme, pas sans la langue, seul outil qui permette d’en dire quelque chose. Sinthome ?…

lire plus

LE VIRUS DE LA PSYCHANALYSE

Invitation à écrire dans le Blog de l’ASREEP-NLS

« Le virus de la psychanalyse »

« La loi de la nature peut être prévisible – c’est la tâche de la science. Le réel sans loi n’est pas prévisible – c’est la tâche de la psychanalyse. Face à cette différence, il serait bon de recourir aujourd’hui à la maxime des stoïciens pour faire une expérience collective du réel de la manière la moins traumatique possible : sérénité face au prévisible, courage face à l’imprévisible, et sagesse pour distinguer l’un de l’autre. »1

Dans ces moments compliqués où l’alarmisme dispute la palme de l’audience aux statistiques et aux multiples conseils de protection, nous vous proposons de dire quelque chose de l’irruption de ce réel sans loi qu’est le Corona virus dans notre quotidien, dans notre pratique.

Avec quoi résonnent les injonctions que sont le confinement et la distanciation sociale ? Quel impact une autre relation au temps et à l’espace a-t-elle sur notre pratique ? Pouvons-nous maintenir un certain lien social – et si oui, comment – si non, pourquoi. Comment recevons-nous les patients et surtout comment nos collègues qui travaillent en institutions (hôpitaux psychiatriques, foyers, institutions sociales par ex.) peuvent-ils poursuivre leur travail ?

A terme, comment faire face aux effets imprévisibles de ce virus qui infecte une partie de nos concitoyens, amis, famille. Et comment en dire quelque chose avec la psychanalyse: création de cartels-éclair, rédaction de textes, clins d’œil, commentaires,… tout est permis. Et les sujets ne manquent pas. Quelques mots évoquant le rire, le désir, le délire, les surprises, les interrogations mais aussi l’angoisse éprouvés par les patients ou nous-mêmes.

La psychanalyse est la pratique du bien-dire et nous pouvons nous efforcer de le faire, hic et nunc, comme « d’une expérience du réel dans le collectif comme sujet de l’individuel» 2.

Nos collègues de l’EFP, de la NLS, de l’AMP se sont déjà mis au travail, dans des blogs nationaux ou internationaux.

Faisons-le en Suisse aussi !

Pour le bureau de l’ASREEP-NLS

Alexandra Clerc

 

  1. Miquel Bassols, LQ 875.
  2. Id.
Sono…

Sono…

Conversation avec Omar Battisti, par Violaine Clément. 16 avril 2021. Violaine Clément : Je suis très contente de converser avec toi, cher Omar, chacun dans sa langue, pour apprendre de toi comment les choses se passent en Italie, pour les jeunes plus...

lire plus

ENSEIGNEMENTS

AGENDA

mai 2021

lun mar mer jeu ven sam dim
1
2
3
4
  • Séminaire d’introduction à la psychanalyse d’orientation lacanienne Qui interprète, quand et comment ?
5
6
  • Fribourg: Laboratoire du CIEN
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
  • Martigny: Atelier de criminologie
  • Groupe CEREDA Max und Moritz
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
  • Aigle: Atelier de lecture de Lacan
30
31