LE VIRUS DE LA PSYCHANALYSE

Invitation à écrire dans le Blog de l’ASREEP-NLS

« Le virus de la psychanalyse »

« La loi de la nature peut être prévisible – c’est la tâche de la science. Le réel sans loi n’est pas prévisible – c’est la tâche de la psychanalyse. Face à cette différence, il serait bon de recourir aujourd’hui à la maxime des stoïciens pour faire une expérience collective du réel de la manière la moins traumatique possible : sérénité face au prévisible, courage face à l’imprévisible, et sagesse pour distinguer l’un de l’autre. »1

Dans ces moments compliqués où l’alarmisme dispute la palme de l’audience aux statistiques et aux multiples conseils de protection, nous vous proposons de dire quelque chose de l’irruption de ce réel sans loi qu’est le Corona virus dans notre quotidien, dans notre pratique.

Avec quoi résonnent les injonctions que sont le confinement et la distanciation sociale ? Quel impact une autre relation au temps et à l’espace a-t-elle sur notre pratique ? Pouvons-nous maintenir un certain lien social – et si oui, comment – si non, pourquoi. Comment recevons-nous les patients et surtout comment nos collègues qui travaillent en institutions (hôpitaux psychiatriques, foyers, institutions sociales par ex.) peuvent-ils poursuivre leur travail ?

A terme, comment faire face aux effets imprévisibles de ce virus qui infecte une partie de nos concitoyens, amis, famille. Et comment en dire quelque chose avec la psychanalyse: création de cartels-éclair, rédaction de textes, clins d’œil, commentaires,… tout est permis. Et les sujets ne manquent pas. Quelques mots évoquant le rire, le désir, le délire, les surprises, les interrogations mais aussi l’angoisse éprouvés par les patients ou nous-mêmes.

La psychanalyse est la pratique du bien-dire et nous pouvons nous efforcer de le faire, hic et nunc, comme « d’une expérience du réel dans le collectif comme sujet de l’individuel» 2.

Nos collègues de l’EFP, de la NLS, de l’AMP se sont déjà mis au travail, dans des blogs nationaux ou internationaux.

Faisons-le en Suisse aussi !

Pour le bureau de l’ASREEP-NLS

Alexandra Clerc

 

  1. Miquel Bassols, LQ 875.
  2. Id.
Mystère et chant d’oiseaux

Mystère et chant d’oiseaux

C’est quoi ce virus, Théo ? C’est une petite maladie qui se balade et qui fait fuir les enfants. Paroles d’un petit garçon de 3 ans et demi qui demande pourquoi il y a plus d’enfants à l’école ?  dans les quelques jours qui ont suivi la décision politique du...

lire plus
Protection

Protection

Evoqué surtout pour l’indispensable protection qu’il offre au personnel hospitalier, pour la pénurie quasi généralisée en Europe et aux USA, pour les tractations dont il fait l’objet entre les états, pour son port généralisé dans la rue… le masque semble être, associé...

lire plus

ÉVÉNEMENTS

LECTURES

L’urgence de la vie

L’urgence de la vie

Le thème du prochain congrès de la NLS se dit d’un trait, tel un mot isolé comme une holophrase : “urgence !”. En procédant ainsi Bernard Seynhaeve cherche sans aucun doute à épingler, ainsi qu’il l’écrit dans son argument, “une causalité qui opère à un niveau plus...

lire plus
L’insurrection permanente

L’insurrection permanente

La croyance en la liberté Ma vie durant, pour des raisons certainement contingentes – chez moi c’était l’Église et l’Armée, du côté de ma mère une lecture littérale et moralisatrice des textes religieux prévalait, du côté de mon père, rejeton d’une longue lignée...

lire plus
Refuge

Refuge

Texte présenté le 19 janvier 2019 à la galerie Trait Noir de Fribourg, dans le cadre de l’événement « Un cartel s’expose ». Collaboratrice scientifique au Secrétariat d’État aux migrations (SEM) suisse, je m’occupe de l’intégration de réfugiés bénéficiant de mesures...

lire plus

AGENDA

mai 2020

lun mar mer jeu ven sam dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31