Séminaire ASREEP-NLS :
« Réalités collectives et délires »

Nous présentons un nouveau cycle de colloques relatifs au rapport de disjonction entre réalités collectives et délires individuels.

Nous discuterons des thématiques qui apparaissent lors des expériences délirantes.

Partant de leurs manifestations dans la vie courante, nous nous interrogerons sur le déclenchement, la structure et la fonction des délires.

La série de six rencontres s’inscrit dans le cadre de l’Asreep-NLS, en vue du Congrès de l’AMP « Tout le monde est fou ! ».

Pour l’inscription veuillez cliquer sur la vidéo


Les thèmes suivants seront abordés :

  • « Persécution et Revendications » le 02 mars 2024, avec Alain Grosrichard et François Ansermet
  • « Érotomanie et Jalousie » le 27 avril 2024, avec Marc-Antoine Antille et Véronique Voruz
  • « Mégalomanie et Mystique » le 25 mai 2024, avec Thomas Rathelod et Marie Tremelot
  • « Influence et Référence » le 31 août 2024, avec Nelson Feldman et Olga Sidiropoulou
  • « Hypocondrie et Ruine » le 28 septembre 2024 avec Carlo Delli Noci et Anne Edan

Discutants : Daniel Fornerod et Renato Seidl

Le séminaire aura lieu à Lausanne, à l’Hôtel de la Paix, à 16:00

Inscription :

Live-Streaming (En direct) pour ouvrir à ceux qui ne peuvent pas être présents sur place

  • Le coût pour l’accès en ligne est de 150 € pour l’ensemble des cinq séances.
  • Gratuit uniquement pour les Membres de l’Asreep-NLS qui souhaitent venir personnellement (25 places).

Inscription pour la séance personnellement :

Les certificats d’inscription seront remis sur demande à l’adresse :


 

3ème séance : « Érotomanie et Jalousie »

à Lausanne, à l’Hôtel de la Paix, le 27 avril 2024, à 16:00

  • Avec Marc-Antoine Antille et Véronique Voruz
  • Discutants : Daniel Fornerod et Renato Seidl

L’érotomanie et le délire de jalousie font partie des délires passionnels.
Les discours amoureux au XXI° siècle prennent des tournures marquées par l’évolution technologique et sociale.Les applications de rencontres ouvrent de nouveaux territoires à l’expression des délires d’érotomanie et de jalousie.
Quelles incidences les formes contemporaines de l’amour peuvent avoir sur ces passions ?